Mon quartier au quotidien


Le premier appar­te­ment canut entié­re­ment connecté

La start-up lyon­naise Smart Home a relevé le défi de trans­for­mer un appar­te­ment canut en lieu de vie entié­re­ment connecté. Les inno­va­tions dans l’ap­par­te­ment se classent en trois caté­go­ries : la sécu­rité, l’éner­gie et le confort. Pour le premier axe, Smart Home a installé un systéme anti-intru­sion afin que le proprié- taire rec’oive direc­te­ment une alerte sur son smart­phone en cas d’ef­frac­tion. « Il n’y a pas d’abon­ne­ment à un service de sécu­rité, c’est gratuit, c’est au proprié­taire d’aver­tir la police », précise Lionel Jacou­tot, président de Smart Home. Des petites boules connec­tées ont aussi été instal­lées sous les éviers, la machine à laver et le lave-vais­selle pour préve­nir le proprié­taire en cas d’inon­da­tion, sur son smat­phone et en allu­mant les lumiéres de la maison, la nuit pour le réveiller.

Une appli­ca­tion pour tout gérer

Pour les écono­mies d’éner­gie, le proprié­taire gére son chauf­fage direc­te­ment depuis son télé­phone. « Le ther­mo­stat réagit méme tout seul. Si les fenétres sont ouvertes, il va bais­ser le chauf­fage auto­ma­tique­ment. Si le proprié­taire quitte l’ap­par­te­ment et enclenche l’alarme, le chauf­fage se met alors en écono­mie pour se réac­ti­ver dés le retour du proprié­taire  », explique le président de Smart Home. Enfin, pour le confort, toutes les lumiéres de l’ap­par­te­ment sont gérées avec un télé­phone et toutes les ampoules sont déjà instal­lées. Tout l’ap­par­te­ment est relié à un boi?tier: eedo­mus. Fabriqué en France, il regroupe tous les objets connec­tés d’une maison.

Selon Lionel Jacou­tot, « c’est gràce à cette box que nous n’avons qu?une seule appli­ca­tion pour tout gérer ». Eedo­mus étant un boi?tier dit « ouvert », le proprié­taire peut ajou- ter presque tous les objets connec­tés qu?il souhaite à son appar­te­ment. «  à l’in­verse, nous propo­sons aussi de simpli­fier l’offre pour une per- sonne qui n’est pas trés à l’aise avec la tech­no­lo­gie. Tout est modu­lable  », explique Lionel Jacou­tot. Cette tech­no­lo­gie à tout de méme un prix :484 000 euros pour cet appar­te­ment (déjà vendu) de 100 m2 situé à côté du Mur des Canuts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *